273. Des voies l'octuple est la meilleure, des vérités les quatre pieds sont le meilleur, des choses la meilleure est l'absence de passion, et parmi les êtres à deux pieds le meilleur est celui qui a l’œil.

274. C’est la seule voie, il n’y en a pas d’autre pour purifier vos vues : empruntez-la donc, elle confond Mâra.

275. Car une fois engagés sur elle, vous en finirez avec la douleur. C’est moi en vérité qui ai proclamé la voie une fois que j’ai su apaiser les blessures causées par les épines.

276. Il vous faut brûler dans l’effort, l’Ainsi-venu l’a proclamé, les méditatifs qui emprunteront la voie se libéreront des liens de Mâra. » (Stances de la Loi)

 

« Moi, lumière, je suis venu » (Jean 12:46)

 

 

 

Dans les Écritures, nous pouvons observer que le chiffre précède toujours la lettre. Les chiffres portent en eux un langage, et comme tout langage, il doit s’apprendre. En voici les bases qui seront développées peu à peu :

Le chiffre 0
  désigne l’Absolu. Et par son graphisme qui évoque un anneau, ce chiffre est également le symbole de l’Alliance.
   
Le chiffre 1
  désigne l’Unité.
Le chiffre 2
  désigne la Vie, ainsi que la Dualité.
Le chiffre 3
  l’aspect triple de l’Unité, la Révélation.
Le chiffre 4
  le Quadruple désigne l’Intelligence de Dieu, le Mental (de l’Absolu), le Tétragramme, etc.
Le chiffre 5
  désigne le Voyant mais aussi le Verbe (voir et entendre).
Le chiffre 6
  désigne le Silence, l’Esprit, l'Être à l'état pur.
Le chiffre 7
  est le chiffre de Dieu.
Le chiffre 8
 

est Ce que Dieu révèle : l’Octuple, le Huit, le Soi, le Seigneur
et
l’Octuple, le Huit, le Soi, le Seigneur ne révèle que Dieu.

Le chiffre 9
  est celui de la Loi, la Souveraineté qui est inséparable de l’Esprit (69 - 96)
Le chiffre 10, 100 ou 1000 désigne l’accomplissement en Sa plénitude.
   
 
Les chiffres peuvent également s’associer entre eux, voici quelques exemples :

Le chiffre 18 (1 et 8) signifie l’Unité de l’Octuple.
Le chiffre 28 (2 et 8) signifie la Vie de l’Octuple.
Le chiffre 38 signifie la Révélation de l’Octuple dans l’Incarnation.
Le chiffre 72 signifie Dieu vivant.
Le chiffre 12 signifie l’Unité de la Vie.
Le chiffre 21, la Vie de l’Unité ou la Vie éternelle.
Le chiffre 26 désigne la Vie de l’Esprit.
Le chiffre 17 signifie l’Unité de Dieu, etc…

Les chiffres que nous découvrirons dans les Noms importants constituent également des valeurs de référence.

............

Considérons à présent la Loi (9) qui est à la fois le principe Premier de toute Création et de toute Révélation et le principe le plus Haut.

Ce principe Premier et omniprésent apparaît à nos yeux d’une façon frappante dès le commencement de la Bible, au travers des 5 premiers Livres (la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres, et le Deutéronome) qui constituent le Pentateuque.

Ces cinq premiers Livres de la Bible se nomment également « la Torah » qui signifie « la Loi ». En page 19 de l’introduction de la Bible, nous pouvons lire ce titre :

Introduction au Pentateuque

ou à la Torah (la Loi)

 

Le premier Livre du Pentateuque, de la Torah, est celui de la Genèse dont voici le « premier jour N » :

   

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre.
Or la terre était un chaos, et il y avait des ténèbres au-dessus de l'Abîme, et l'esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.
Dieu dit : « Que la lumière soit », et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière « jour », et les ténèbres, il les appela « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.

 

« Ici et maintenant », le premier verset de la Genèse (R) compte très précisément 9 mots (N). La Loi qui Se révèle avec ces 9 mots, est vraiment la base, le principe Premier de toute Création et de toute Révélation. Et lorsque nous considérons vraiment Sa Loi, « ici et maintenant », et non des anecdotes du passé, la voie de l’Octuple apparaît à nos yeux au travers des 80 mots qui constituent le « premier jour » de la Genèse de Dieu en l’homme ! Rien n’échappe à « Celui-qui-est » et qui entre « ici et maintenant » dans le Jeu de Sa propre Création, pas même les 8 espaces du 1er verset.

Sa Loi est celle de la Vérité et de la Vision (« Dieu vit ») ; par la recherche de la Vérité qui est Dieu, ce qu’Il nous donne à observer (la Vision), devient en nous une Réalité vivante qui nous délivre « du mal », de « la douleur », des « liens de Mâra » qui nous interdisent de voir l’essentiel et donc d’en vivre.

« Après le sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à luire… » (Matthieu 28 :1)

Nous suivrons toujours la voie de l’Octuple, la voie de l’Unité (1) de Dieu (7) que nous observerons également au travers du 7ème jour de la Genèse, car elle ne nous permet pas de sous-estimer Dieu au travers de Ses Prophètes que le monde aime reléguer dans un lointain passé et à considérer comme des ignorants ou comme des menteurs !

C’est une erreur universelle, lourde de conséquences malheureuses, une erreur qui ne pardonne pas, une erreur qui rend impossible toute progression dans la Vérité, dans la Vision exacte des choses. Il serait tellement plus simple de reconnaître que la Parole de Dieu nous dépasse et de ne pas y toucher plutôt que de rester enchainés à la vision de son " petit ego ". Les Écritures s’ouvrent toujours dans « la foi et la crainte du Seigneur » (Coran 5 :70)

 

avance
  retour