"Des voies l'Octuple est la meilleure" (stance de la Loi 273)

 

"Au commencement Dieu" (Genèse 1:1)

 

 

Dieu d'abord et Sa Présence Se révélera ensuite avec Sa Création.

 

   

"Au commencement Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1:1)

 

 

Dieu d'abord et avec la naissance de Ce qui est uni et qui ne forme qu'un, avec la Naissance de l'Univers, avec Sa naissance, Il Se révélera.

C'est dans l'Univers que l'on perçoit Sa naissance et que l'on en a la Connaissance.

 

La difficulté consiste à percevoir (les conditions de) Sa naissance. Et pour que tu puisses percevoir cette Naissance et La concevoir,

 

   

"Les anges dirent à Marie : Dieu t'a choisie, il t'a rendue exempte de toute souillure, il t'a élue parmi toutes les femmes de l'univers." (Coran 3:37)

 

 

Condition sine-qua-non ! Autrement-dit, Dieu seul, d'abord ! Dieu sans aucune association particulière, non défini, non limité ne serait-ce qu'à telle ou telle religion, et Sa Présence Se révélera ensuite et immanquablement avec Sa Création.

Ce sont "Les anges", les Pensées pures et matures qui révèlent Cela à la Vie, à Ma Vie, à "Marie", lorsque Son heure est venue de concevoir "Dieu".

Dans l'hindouisme Dieu et Son Nom sont un, Dieu et Son Nom sont la même chose. Ceci devrait aider ceux qui souhaitent réaliser Ce que Dieu signifie et qui se sont imaginé que Dieu était un monstre sacré hors de portée. A condition que Son Nom reste pur, qu'Il reste exempt de toute souillure, de toute association malheureuse et restrictive, avoir Son Nom dans son cœur, dans sa pensée et dans sa vie, est merveilleux. Ainsi Il Se révélera immanquablement et finalement avec Elle, avec la Vie, après s'être révélé avec Sa Création.

 

   

"Les anges dirent à Marie : Dieu t'a choisie, il t'a rendue exempte de toute souillure, il t'a élue parmi toutes les femmes de l'univers." (Coran 3:37)

 

 

Dieu d'abord et avec la naissance de l'Univers, avec Sa naissance, la Sienne, Il Se révélera.

Le mental que nous avons par défaut, regarde trop bas, extériorise au lieu d'intérioriser, ce faisant il souille "Marie", il en fait quelque chose à sa mesure, quelque chose de limité à une forme particulière. Dès lors comment pourrait-Elle mettre au monde la Vérité de Son existence. Car c'est bien Cela qu'Elle met au monde et Cela c'est Dieu. Ne perdons pas de vue que les Écritures sont des Livres de Connaissance de Soi.

 

   

"Les anges dirent à Marie : Dieu"

 

 

Dieu (= 39) seul et voici l'Unité (8), et l'Univers et voici la Révélation de l'Univers :

 

 
   

"Au début, tout n'est qu'énergie" (= 309) !

  Oui,
   

"Je suis sorti de l'0céan d’énergie primordiale en même temps que la lumière divine. » dit l'Ancienne Egypte dans le Livre second des Respirations (N)

 

 

"Je" est le sujet, "Je" est l'Ego, qui comme nous l'avons entrevu précédemment (N) avec Ramana Maharshi, S'étend pour devenir l'Univers.

"L'histoire du cosmos", c'est l'Histoire avec un grand H et cette Histoire est celle de notre Origine, de la Source de notre Origine. Ce Texte du CNRS est particulièrement "dense". Comme les Textes sacrés, il résume tout en peu de mots. Si nous n'oublions pas que chaque mot n'est finalement rien d'autre qu'une porte d'entrée sur l'Infini, alors chaque mot s'ouvrira sur une compréhension insoupçonnée et insondable. Limitons-nous à présent à entrevoir la seconde phrase et notamment les mots "dense et chaud".

 

   

"Les anges dirent à Marie :

 

 
Dieu 39 31 70
 

(39 - 31) = 8

Et voici la Révélation de l'Univers, la Révélation du cosmos.

"Le cosmos est né à partir d'un" qui EST et qui apparaît comme "un état très dense et très chaud" car toutes choses, y compris "le cosmos", sont nées "d'Un", sont venues "d'Un", proviennent "d'Un" comme il est dit : dans "la table d’émeraude" d'Hermès Trismégiste W & W mais aussi chez les penseurs grecs comme Héraclite (W) comme on peut le voir dans ce fragment :

"d’Un toutes choses" (W P23)

 

 
d'Un 39 31 70

 

 

 

Car c'est "l'Un" qui Se révèle et nul autre que Lui. Souvenons-nous aussi que la lettre d n'est pas seulement la 4ème lettre de notre alphabet et la 3ème consonne (4 + 3), elle est aussi la première lettre qui constitue le Nom de Dieu (7), et en ce sens elle est digne du plus grand intérêt, y compris lorsqu'elle s'associe à d'autres mots. Notons aussi qu'il n'est pas rare, suivant la tradition juive, de désigner D.ieu avec cette seule lettre pour ne pas prononcer Son Nom. Excellente tradition qui permet de ne pas Le limiter à une définition, à un objet particulier ou encore à un être particulier.

"Le cosmos" qui devient perceptible "à partir" de 10-43s, est la Révélation "d'un" qui n'est pas défini mais qui apparaît avec ces deux lettres au graphisme semblables et inversées. Cet "un" apparaîtra par la suite comme "un état" chaotique sur lequel nous reviendrons, comme "un chaos"

très

 

dense

47

39

86

  et très
 

chaud

37

31

68

 

(47-39) = 8, (37-31) = 6, rassemblés : (86)

39 et 31 = 70 !

Et Il apparaît avec un jeu de miroir : 86|68 comme 31|13

 

rapport =

10

8

18

 

 

"dense et très chaud". Il y a d au commencement, d à la fin et entre les deux, et au milieu la Vision (5) de Son Unité (1), Sa manifestation :

 

le Huit

075

051

126

l'ense et très chau 175 151 326

 

 

l en Se, l'un qui est D en Soi, l'Unité fondamentale (8) qui est Dieu en Soi et ...

Ces relevés trahissent bien évidement la Présence d'une Intelligence qui n'a pas échappé à Albert Einstein (R), ni à Max Planck et cette Intelligence, qui S'est matérialisée, incarnée est Celle du chaos qui a été ordonné pour devenir le cosmos. Cette Intelligence qui ne peut être hors de soi, est Celle de cet Univers qui révèle cet "un" (I) primordial qui est Dieu.

Comme on peut le voir ici, lorsqu'elle étudie Ce qui S'est véritablement manifesté, la recherche qu'elle soit spirituelle ou scientifique S ne peut finalement rien faire d'autre que de nous livrer la Vision de Ce qui est et qui S'est manifesté. On peut même dire que la recherche scientifique nous la livrera malgré elle et sans en avoir la moindre conscience car la Conscience ne s’acquiert pas en dehors de soi.

En tous cas ne jamais se lasser de rechercher... Ne jamais se laisser enfermer dans ce que l'on sait, aussi vrai que cela puisse être par ailleurs. Car ce que notre mental appelle vérité, n'est qu'un aspect de la Vérité et non la Vérité entière.

Après tout, qu'est-ce que "la religion cosmique" qu'Albert Einstein a mis en avant, si ce n'est celle "de l'intelligence se dévoilant dans le monde" (R).

Elle Se dévoile mais pas comme on s'y attend.

Selon les sources le mot "cosmique" apparait en 1380 (W) mais aussi 1390 (dict. de référence) car l'un ne se révèle pas sans l'autre. L'Octuple Manifestation (l'OM) ne Se révèle pas sans D.ieu (= 39).

     
     
     
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

La sagesse vivante de l'Égypte ancienne P50

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------